• clementinegustin

Cat. 2022. D. 45 Étude d’homme en buste trois-quarts de face



Sanguine et pierre noire sur papier bleu, Circa 1703-1704

H. 15,1 ; L 10,5 cm.

Historique : Collection Toulousaine; collection Michel Gierzod.


Cette étude particulièrement raffinée du buste et du visage d'un ange est préparatoire pour la figure représentée dans l’esquisse peinte « Saint Marc et Saint Pierre ». Cette dernière appartient à la série des quatre évangélistes (Paris, musée des Arts Décoratifs, Inv. 2016 à 2019), esquisses pour les pendentifs du dôme de l’église des Invalides. Notons de nombreuses variantes dans les compositions entre les fresques finales les toiles du musée décoratif.

Notre feuille est à mettre en rapport avec l'ange baigné de lumière à gauche de saint Marc. Il disparait dans l'oeuvre finale. La Fosse a peut-être voulu alléger sa mise en page dans une oeuvre présentée en hauteur sous le dome.

Le style de La Fosse a son meilleur est aisément reconnaissable. Tout d'abord l'usage du papier beige chamois un peu grumeleux qu'il a affectionné toute sa carrière. Un subtile usage des trois crayons qui définit les ombres et la lumière. Un trait épais à la sanguine et à la craie noire donne à la figure une intensité particulière.

D’après les Comptes des Bâtiments du Roi, La Fosse travailla sur le chantier de l’église des Invalides entre 1702 et 1706, en particulier pour la calotte et les pendentifs dans les années 1703-1704. Nous pouvons donc dater cette feuille de ces années là.


Références : « Charles de la Fosse » , par Clémentine Gustin, Ed. Faton, Dijon 2006, Vol.1, pp. 92-97 & Vol.2, pp.108-110