• Clémentine Gustin-Gomez

Cat. 2019 P. 3 - L’Enlèvement d’Europe























Huile sur toile.

H. 46,5 ; L. 56 cm.

Amiens, collection particulière.

Historique : Vente Drouot estimations, Paris, 8 février 2019, n° 93.

Œuvres en rapport : Angleterre, Basildon Park (National Trust (P. 141) ; dessin préparatoire pour le tableau anglais, Paris, E.N.S.B.A. (D. 80).


Cette découverte récente offre un remarquable exemple du style novateur de La Fosse au début du XVIIIe siècle où tout concourt à la recherche du plaisir et de la sensualité. Europe étrein tendrement le cou du Jupiter métamorphosé en taureau blanc. Ces deux figures sont mises en valeur par une lumière argentée frontale. Les quatre putti dodus annoncent également la manière de Boucher. La longue draperie rose aux plis gonflés tendue vers le ciel forme une oblique qui donne une légèreté particulière à la composition. Elle apparait dans de nombreuses œuvres de La Fosse qui s’est inspiré d’une représentation similaire dans tableau de Carlo Maratta, Apollon et Daphné, commandé par Louis XIV en 1681.

La Fosse a peint et dessiné plusieurs fois ce sujet. Parmi les œuvres tardives d’un style comparable citons le tableau de Basildon Park qui présente d’importantes variantes avec l’œuvre d’Amiens (P. 141) : plusieurs nymphes remplacent les putti autour d’Europe et un décor terrestre prend la place du rivage. Un croquis aux trois crayons est préparatoire à cette toile anglaise. On y voit une Europe montant en amazone entouré de deux compagnes (D. 80).

Datation : 1700-1715.