• clementinegustin

Cat. 2015-D. 28

Étude de deux figures de femmes ailées et d'un bras





















Pierre noire, sanguine et rehauts de craie blanche sur papier chamois.

H. 25; L. 26,5 cm.

En haut à droite cachet de la collection Lucien Rouzé-Huet (Lugt 1742)

Angle inférieur droit restauré.

Collection particulière.

Historique: Vente Thierry de Maigret, Drouot, 25 mars 2015, n° 82, 5 600 €.


Dans cette étude pour un décor plafonnant, nous proposons de voir dans la figure ailée en haut l'allégorie de la Renommée soufflant dans une longue trompette. Avec des variantes elle peut être mise en relation avec la Renommée située au-dessus de l'allégorie de l'Amérique dans la voussure nord-est du plafond du salon d'Apollon au château de Versailles (P. 38 B).

Sous l'influence de Charles Le Brun dans les années 1670, le trait de La Fosse est fidèle aux leçons de l'Académie, précis et fin, sage et descriptif. L'usage retenu de la sanguine et de la pierre noire demeure au service de la suprématie de la ligne. Avec discernement, le crayon rouge est plutôt destiné aux parties éclairées comme dans notre feuille.

Assez fréquemment les dessins de La Fosse, par ailleurs en bon état de conservation, présentent un coin manquant, souvent en haut ou en bas à droite. Mille deux cent trente-huit dessins étaient conservés dans son atelier comme en témoigne son inventaire après décès. Nous pouvons supposer que l’humidité a causé des dommage à un nombre non négligeable de feuilles en « paquet ».


L’Allégorie de l’Amérique, Voussure d’angle (nord-est) du plafond du salon d’Apollon, château de Versailles.

Inscrivez-vous à la liste de diffusion du blog
et restez informé dès qu'un nouvel article est publié !

© 2020 Éditions Faton